Il ressort d’interviews menées par Experteer auprès de professionnels du recrutement que les cadres et dirigeants ne donnent pas toujours la meilleure image d’eux-mêmes dans leur CV alors que leur expérience et leurs compétences sont extrêmement riches. Notre blog vous en dit plus et vous conseille.

 

Attention à ne pas faire ressortir vos échecs

Alors que les cadres et dirigeants ont un parcours dont ils peuvent être fiers, ils ont tendance à ne pas le faire ressortir dans leur CV. Philippe Hemmerlé, Directeur Général de CVfirst, souligne ce point : « Le parcours professionnel n’affiche souvent pas une progression linéaire mais semble mettre l’accent sur les régressions ou stagnations et la plupart des cadres ont tendance à se focaliser sur leurs échecs ». Afin de contourner cet écueil, pensez à vous concentrer sur les résultats que vous avez obtenus à chaque poste.

Ne mettez pas trop d’informations dans votre CV

Vu leur parcours riche en expériences, cadres et dirigeants ont beaucoup d’informations à disposition pour leur CV… mais, comme le met en avant Cyrille Lemaux, Directeur du cabinet de recrutement YOU Search, « les cadres font souvent l’erreur d’être trop explicites ». Il est donc important de sélectionner les données à placer dans le CV. Cependant, comme le souligne Arnauld Jeanclaude, Consultant au département recrutement du groupe ADH, alors qu’il faut éviter un surplus d’informations, il est décisif d’inclure dans le CV un maximum de mots-clés inhérents à la fonction, le secteur d’activité et le projet professionnel en vue d’avoir le meilleur référencement possible face au web 2.0.

Prenez en compte les attentes des recruteurs

Comme le met en avant Philippe Hemmerlé de CVfirst, « la plupart des cadres et dirigeants décrivent dans leur CV ce qu’ils savent faire » et « très peu se basent sur les besoins du recruteur ». Cependant, il est crucial de comprendre ce que les recruteurs attendent et d’adapter votre candidature au poste auquel vous postulez. C’est comme cela que vous pourrez capter et retenir l’attention des recruteurs.

Ne tombez pas dans le piège du mensonge

Philippe Hemmerlé de CVfirst déclare avec conviction que « contrairement à une idée reçue, il n’est pas nécessaire de mentir pour donner une vision positive de son parcours professionnel, mais extrêmement important de choisir minutieusement les expériences que l’on souhaite valoriser ». Mentir dans son CV n’apporte rien car les professionnels du recrutement contrôlent soigneusement les informations fournies par les candidats. Cependant, Sophie Caron du cabinet Arcos & Partners précise que « ne pas faire mention dans son CV d’une expérience courte peu significative n’est pas réellement pénalisant ».

Texte adapté du communiqué de presse : Emploi : cadres et dirigeants ne se valorisent pas assez dans leur CV

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
CV : les cadres et dirigeants peuvent se mettre plus en valeur, 5.0 out of 5 based on 1 rating