Faire des études MBA est une des options pour donner un coup de pouce à sa carrière et décrocher un poste mieux payé. Mais face aux nombreuses offres de formation à travers le monde il est naturel de se demander : quel est le meilleur MBA pour ma carrière et quel est le salaire que je peux envisager après son obtention ? Voici une sélection des meilleurs MBA  et leur fourchette de rémunération.

Même s’il n’est pas nécessaire de traverser l’Atlantique pour faire un bon MBA, la plupart des écoles prestigieuses sont encore aux États-Unis. Néanmoins, l’Europe rattrape doucement son retard, particulièrement en Espagne, au Royaume-Uni ou encore en France : beaucoup de programmes européens figurent régulièrement dans les meilleurs classements mondiaux. Pour une bonne gestion de carrière, il s’agit donc dans un premier temps de trouver un MBA adéquat.

L’Europe et ses étoiles : London Business School, Insead, HEC

Parmi les meilleures adresses en Europe, on peut trouver sans aucun doute la London Business School. Avec un salaire avoisinant les 100 000 euros, suite à l’obtention du diplôme, la notoriété de cette formation se rapproche de celle d’Insead qui en plus de son site en France a également un site à Singapour. Un MBA à la Said Business School (Université d’Oxford) promet selon les statistiques aussi une rémunération similaire, comme le programme d’HEC Paris. Si vous préférez la chaleur, l’IE en Espagne propose également des modules très intéressants et les diplômés peuvent prétendre à un salaire d’environ 100 000 euros par an. D’autres formations réputées en Espagne sont à l’IESE Business School ou à l’Esade Business School où le salaire d’embauche se situe un peu en-dessous des autres (aux alentours de 90 000 euros).

Les États-Unis : toujours encore en tête de liste

Si vous optez pour une formation aux États-Unis, vous avez l’embarras du choix. Entre Wharton, Harvard, Stanford, Columbia, Chicago etc., la liste est longue et les Etats-Unis sont à la tête des palmarès vu le nombre de MBA de haut niveau qui sont proposés. Avec un salaire d’embauche de près de 115 000 à 120 000 euros  pour les élèves de Wharton ou de Columbia par exemple, les rémunérations sont également supérieures à celles des formations européennes.

Nuancez les classements

Les instituts un peu moins réputés proposent également de bons MBA donc ne vous focalisez pas, que sur le top de la liste. Sur plusieurs centaines de MBA, cinq ou dix places de moins ne font pas une grande différence. Berkeley ou Kellogg proposent par exemple une excellente formation avec un salaire moyen très attractif à la sortie, même s’ils ne figurent pas dans le classement des 20 meilleures du Financial Times.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)