Qui ne connaît pas cette situation légèrement embarrassante, dans l’ascenseur ou près de la machine à café, lorsque l’on rencontre le PDG ou bien un haut dirigeant de l’entreprise sans réellement savoir quoi lui dire ? En général, la grande majorité des personnes tente d’éviter autant que possible ce genre de situation mais si par hasard, vous vous retrouvez finalement « coincé » pendant quelques minutes avec votre PDG, n’essayez pas de fuir ! Ceci peut être l’occasion idéale pour aborder un sujet donné ou vous faire remarquer et ne plus être un cadre supérieur parmi tant d’autres dans l’entreprise. Alors, profitez de cette opportunité et suivez nos conseils.

Soyez bref et précis

En tant que cadre supérieur, il n’est pas toujours évident de faire passer les messages que l’on souhaite à sa hiérarchie alors, profitez de ces « petits moments », devant la machine à café entre deux meetings par exemple, pour évoquer des sujets qui vous tiennent à cœur. Mais attention, ce qui est important pour vous ne l’est pas toujours pour le PDG. Il vous faut donc, avant tout, essayer de synthétiser au maximum les informations que vous voulez faire passer et comprendre quelles sont les priorités du moment. Montrez-vous, par ailleurs, précis et allez directement à l’essentiel. Votre PDG ne dispose souvent que de très peu de temps. C’est pourquoi, votre discours ne devrait pas dépasser 45 secondes afin de garder l’attention de votre interlocuteur tout en lui transmettant les informations principales.

Analysez la situation

D’autre part, gardez en mémoire que vous êtes certes un cadre supérieur et occupez un bon poste mais que votre PDG n’appréciera sans doute pas certaines familiarités. Vous ne vous adressez pas à un collègue donc évitez les blagues ou les remarques déplacées. Si vous êtes nerveux, respirez profondément avant d’entamer la discussion car une situation de stress peut engendrer un manque de concentration qui nuirait à votre conversation. Même si en tant que cadre supérieur vous êtes déjà pris par beaucoup de choses, essayez également de vous renseigner et de préparer votre discours à l’avance. Cela vous aidera non seulement à vous concentrer mais pourra aussi vous permettre d’engager plus facilement la conversation. Si vous avez appris par exemple que vous partagez un même loisir avec votre PDG, cela permettra d’amorcer la discussion sans trop de difficultés.

Enfin, analysez toujours le cadre de la situation avant d’interpeller votre supérieur. Si vous le sentez absent ou pris dans ses pensées, essayez de revenir vers lui à un autre moment. Plutôt que de prendre le risque de l’agacer, contentez-vous d’un simple « bonjour ». Une autre occasion de lui parler en tête-à-tête se présentera certainement.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Soudain face à votre PDG… quelle attitude adopter ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating