TOEIC, Cambridge, TOEFL, DBE, IELTS, BULATS… Vous ne connaissez peut-être pas toutes ces certifications en anglais mais ce qui est sûr c’est qu’une telle certification est essentielle pour valider vos acquis dans la langue de Shakespeare et accéder à un meilleur poste en tant que manageur ou dirigeant. Il est cependant important, face à ce vaste choix, de savoir quelles sont les certifications qui vous correspondent le mieux en fonction de votre niveau et de vos attentes.

De A1 à C2 : un cadre commun européen

En 2001, une échelle des niveaux de maîtrise d’une langue étrangère a été mise en place avec six différents paliers allant de A à C.

  • Lorsque vous avez A1 ou A2, vous êtes un « Basic Speaker » capable de vous présenter, de faire une description et de répondre à des questions simples.
  • B1 et B2 correspondent aux « Independent Speakers » qui sont capables de donner leur avis, de parler couramment et de soutenir une argumentation.
  • C1 et C2 représentent les « Proficient Speakers » qui vont comprendre sans effort et avoir une bonne maîtrise de la langue anglaise.

Ce qu’il faut savoir c’est que certains examens ne commencent qu’à un certain niveau. Par exemple, le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) ne concerne que les niveaux B et C  alors que le TOEIC (Test Of English for International Communication) couvre tous les paliers (A, B, C). Il est donc important de connaître votre niveau afin de ne pas prendre une épreuve trop compliquée qui risque de vous donner un score peu avantageux sur le CV.

Les certifications populaires

Le TOEIC, le TOEFL et le Cambridge sont certainement les certifications en anglais les plus populaires et les plus courantes.

  • Le TOEIC n’est pas un examen mais un test qui vous donne un score de 10 à 990 points et il est conseillé pour des postes de managers de ne pas le mentionner en dessous de 800 points. Attention : il n’est valide que deux ans.
  • Le TOEFL ne commence qu’au niveau B1 qui démontre déjà de bonnes aptitudes en anglais. Il contient QCMs et rédactions et peut être passé sur internet depuis 2005.
  • Le Cambridge, quant à lui, ne se cantonne pas seulement à un QCM mais englobe aussi un entretien oral d’une quinzaine de minutes qui donne au diplôme une valeur supplémentaire. Il est plus cher (environ 175€ – 200€) mais il est valable à vie !

Il existe aussi des tests publics français tels que le DCL (Diplôme de Compétence en Langues)  ou le CLES (Certificat de compétences en Langues de l’Enseignement Supérieur). Ils ont l’avantage d’être bon marché mais ont le désavantage de n’être que peu reconnus dans le milieu professionnel.

Des certificats spécialisés

Bien que tous les certificats démontrent une aptitude de son détenteur à bien parler anglais, avoir le bon certificat permet aussi de montrer que l’on est compétent dans son domaine ou permet de cibler plus efficacement une région.

On peut citer par exemple le BEC (Business English Certificate) de Cambridge qui est destiné aux carrières dans le commerce, le ILEC (International Legal English Certificate) pour les compétences internationales en justice ainsi que le London Test of English qui a une bonne image au Royaume-Uni.

Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de bien vous renseigner sur les tests qui vous intéressent afin qu’ils vous correspondent.

 

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Quelles sont les bonnes certifications à avoir en anglais ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating