Lorsque vous prenez vos nouvelles responsabilités hiérarchiques, vous connaissez déjà le contexte de votre nouveau poste car vous avez déjà travaillé avec vos collaborateurs. C’est une épreuve qui fait souvent peur car vous êtes parfois plus jeune que vos collaborateurs, vous avez lié une relation amicale, ou vous avez des différends avec certains membres. Comment gérer votre nouvelle position hiérarchique afin de mener votre équipe vers la performance ?

Comment devez-vous vous comporter vis-à-vis de vos anciens collègues ? C’est très souvent la première difficulté à laquelle vous êtes confronté(e) lors de la prise de fonction de votre nouveau poste.

Vous devez rester naturel (le), c’est-à-dire éviter le piège du changement radical de votre façon d’être envers vos collaborateurs, vous risqueriez de perdre votre crédibilité.

Toutefois, attention à l’effet inverse qui serait de rester le ou la collègue du passé, le bon copain ou la bonne copine de vos collaborateurs, car dans ce cas vous n’assumeriez pas vos nouvelles fonctions hiérarchiques, et vous perdriez votre autorité.

Rappelons que si l’on vous doit reconnaissance, le respect quant à lui se gagne par votre façon de manager l’équipe.

Ainsi, pour trouver le meilleur équilibre au sein de votre équipe, nous vous recommandons d’agir en tant que chef d’équipe en privilégiant l’écoute auprès de vos collaborateurs.  Vous devez  vous positionner comme tout manager qui prend ses fonctions, c’est-à-dire diagnostiquer immédiatement votre équipe et ainsi annoncer à vos collaborateurs votre façon de procéder.

Profitez du fait de disposer de certains éléments sur votre équipe pour les mentionner lors de vos premiers entretiens individuels. Vous pouvez ainsi aborder la façon dont ils ont apprécié votre nomination.

Dans le cas où un collaborateur se montrerait quelque peu défavorable à votre nouvelle position hiérarchique, peut-être parce qu’il aurait aimé votre place, vous devez éviter que cette réserve émise soit visible au sein de votre équipe : traitez ce problème en tête à tête. En l’occurrence, vous devez partir du fait que vous êtes le nouveau manager, tout en reconnaissant les compétences de votre ancien collègue sur son travail et réfléchir avec lui à la meilleure façon de collaborer.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 3.8/5 (4 votes cast)
Manager une équipe dont vous avez été ancien collaborateur, 3.8 out of 5 based on 4 ratings