Nombre croissant d’arrêts-maladies, manque d’initiative, objectifs manqués… la motivation ne semble plus au rendez-vous. Vous avez l’impression que vos employés font leur travail sans aucun engagement personnel ? Alors vous devez réagir ! Lorsque la motivation s’essouffle parmi les salariés, cela a non seulement des répercutions sur la productivité mais de plus, une passivité s’installe et on peut alors parler de « démission interne ». Mais attention : le mélange récurrent de gratifications et de sanctions pour faire rejaillir la motivation a souvent tendance à être contre-productif. En effet, la peur de perdre son emploi et le désir d’obtenir une augmentation de salaire créent finalement une concurrence accrue entre les employés et la motivation se transforme en pression. Il est cependant possible de motiver ses employés sans prime ni sanction et ce, en prenant en compte les facteurs suivants.

Intérêt des tâches demandées

Les employés doivent avoir le sentiment d’effectuer des tâches sensées et de posséder les compétences nécessaires pour les réaliser. N’essayez donc pas de poser des limites à vos employés et tentez de déléguer au maximum afin qu’ils prennent l’entière responsabilité d’un projet. Mais attention à ne pas diviser une mission entre plusieurs employés et d’en prendre le contrôle vous-même parallèlement. Par ailleurs, épargnez leur autant que possible la bureaucratie et donnez à vos employés les moyens dont ils ont besoin pour mener à bien chaque tâche.

Travail d’équipe et évolution de carrière

Vos employés doivent sentir qu’ils font entièrement partie de l’entreprise. Pour cela, il est important de les faire travailler en équipe : chaque employé contribue individuellement et collectivement à la réussite de l’entreprise. Par ailleurs, une atmosphère de travail détendue est primordiale et, en cas de crise, les employés doivent savoir qu’ils peuvent compter sur leurs collègues. De plus, afin que leur motivation reste intacte, les salariés doivent pouvoir évoluer dans leur poste et au-delà. Suivant l’expérience acquise, les employés doivent avoir la possibilité de prendre de plus en plus de responsabilités et de gravir les échelons vers des postes d’encadrement.

Vie privée

Ne l’oubliez jamais : vos employés ont une vie privée et particulièrement la famille, les loisirs et le repos sont des facteurs essentiels à prendre en compte. Si vos employés ont l’impression que leur vie professionnelle prend le dessus sur leur vie personnelle, cela aura des conséquences négatives sur leur motivation. Il faut donc leur montrer que vous prenez en compte leur droit à une vie privée et que vous ne définissez pas leur performance par rapport aux nombre d’heures supplémentaires qu’ils effectuent mais au contraire par rapport à la réalisation de leurs objectifs.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)