50% de la population française serait victime de la timidité. Cette situation inconfortable a tendance à se manifester lors de situations non familières avec un semblable. La demande de faveur, la prise de parole et autres moments délicats sont alors évités par les timides. Mais lorsque l’on est manager ou dirigeant(e), il est important de combattre cette timidité que ce soit lors d’un entretien, lors d’un meeting ou au quotidien avec son équipe.

La timidité : quelques chiffres
Selon une étude américaine du psychologue Philip Zimbardo, la timidité surviendrait avant tout en parlant devant une assemblée (74%), en rencontrant un inconnu (70%), en rencontrant une personne de sexe opposé (64%) et en se sentant inférieur à ses interlocuteurs (56%). En France, 50% de la population se dit timide mais seulement 7 à 10% sont des cas de souffrance quotidienne.

La timidité au travail
La plupart des attitudes décrites par Philip Zimbardo peuvent facilement se retrouver dans le monde du travail où le contact avec les autres est obligatoire et récurrent. Cependant, votre timidité peut être mal perçue par votre entourage professionnel. Voici quelques pistes pour lutter contre la timidité :

  • Lancez-vous des défis : chaque semaine, vous devez avoir un but. Prenez une situation qui vous intimide, par exemple prendre la parole en réunion, et fixez-vous comme objectif de parler lors du prochain meeting…
  • Soyez conscient(e) de vos qualités : si vous connaissez vos qualités, vous aurez plus confiance en vous et pourrez ainsi mieux lutter contre votre timidité. N’hésitez pas, par ailleurs, à mettre vos qualités en avant auprès de vos collègues. Votre timidité passera alors au second plan.
  • Pratiquez des activités en dehors du travail : on préconise souvent aux timides de faire des activités où ils sont en contact avec d’autres personnes telles qu’un sport collectif ou du théâtre.

La timidité lors d’un entretien
Tout changement de poste passe par un entretien. Cette étape clé, déjà très stressante, peut être d’une grande difficulté pour les timides. Afin de surmonter ce moment, vous devez obligatoirement aller de l’avant ! Tenez-vous droit, regardez le recruteur dans les yeux, prenez votre temps pour répondre aux questions et montrez votre motivation.
Attention seulement à ne pas sur-jouer car si vous n’êtes pas habitué(e) à ce genre de comportements, vous allez vous y perdre et montrer deux visages à votre futur employeur.

VN:F [1.9.20_1166]
Rating: 5.0/5 (3 votes cast)
La timidité au travail : comment la vaincre, 5.0 out of 5 based on 3 ratings

  • No Related Post